Tempérament.


Le races dites « à sang chaud » sont surtout d'origine orientale et incluent l'Akhal-teke, le Barbe, l'Arabe, et les Pur sang développés à partir de ces derniers. Ils sont élevés pour leur agilité et leur vitesse, vifs, ils apprennent rapidement. Physiquement raffinés, leur peau est mince, leur silhouette longiligne, et leurs jambes longues.La plupart des chevaux de trait, puissants et musclés, sont « à sang froid ». Ils sont élevés à l'origine pour leur force, leur calme et leur patience, des qualités nécessaires pour tirer une charrue ou un lourd charriot rempli de passagers.  Les races les plus connues incluent le trait belge et le Clydesdale. Certains, comme le Percheron, sont un peu plus légers et vifs. D'autres, comme le lent et puissant Shire, sont créés pour labourer les champs aux sols lourds à base d'argile. Les chevaux à sang froid regroupent aussi quelques races de poneys comme le Fjord.Les demi-sang comme le Selle français, le Hunter irlandais, le Trakehner ou le Hanovrien, sont à l'origine des montures produites pour l'armée et issues du croisement de cheptels locaux à sang froid avec des chevaux à sang chaud, comme l'Arabe ou le Pur sang, afin d'obtenir un cheval ayant davantage de raffinement que le cheval de trait, mais aussi une plus grande taille et un tempérament plus calme que les chevaux de sang. Certains poneys demi-sang ont été développés par croisement des cheptels locaux avec des chevaux de sang, par exemple le Connemara. Désormais, le terme « demi-sang » tend à désigner un type spécifique de races qui dominent les sports équestres olympiques du dressage et du saut d'obstacles depuis les années 1970. Avant cette date, le terme demi-sang désignait tout croisement entre une race dite à sang froid et une race dite a sang chaud.



Écrire commentaire

Commentaires : 0